Programme de recherche-action / IRD Bondy

Le Potager Liberté travaille sur un programme de recherche-action autour des technosols avec l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) de Bondy en collaboration avec les associations d’agriculture urbaine Le Sens de L’Humus et Activille.

Les technosols sont des sols reconstitués à partir de matière minérale (remblais type remblais du Grand Paris Express, béton concassé, etc.) et de matière organique (compost). L’IRD étudie plusieurs formulations de ces technosols en milieu urbain pollués (métaux lourds particulièrement) pour particulièrement démontrer en quoi ils ralentissent le transfert de métaux lourds présents dans le substrat sous-jacent dans des végétaux de culture.

Les besoins et attendus vis-à-vis des expérimentations

* Sensibiliser un large public à la question des sols (urbains, péri-urbains et ruraux) et vulgariser les enjeux écologiques de leur réhabilitation, dépollution et/ou préservation.

* Mener des analyses de sols sur les terrains prospectés par le Potager Liberté, en vue de mettre en place des cultures comestibles.

* Un accompagnement et une caution scientifique de l’IRD sur les questions des sols afin de sensibiliser les collectivités et aménageurs :

  • impact écologique de l’excavation et confinement géotextile, durabilité des aménagements,
  • préconisations sur les questions de (dé)pollution des remparts

* Développer des échanges et rencontres internationales en vue d’une diffusion des connaissances et d’un transfert de compétences.

Les actions envisagées

– Création d’une équipe associant un doctorant et des membres de l’association pour la mise-en-place et le suivi de l’expérimentation des technosols : chantiers participatifs et ateliers de co-conception (construction des bacs, capteurs, composteurs, collecte des données, etc.)

– La participation de chercheurs à un cycle de rencontres (conférences, débats, projections, etc.)  pluridisciplinaires (art, agriculture, sciences, etc.) afin de mettre en perspective les enjeux de l’expérimentation auprès d’un public amateur.

Thématiques : économie circulaire (recyclage de remblais), santé des populations, (dé)pollution des sols, préservation des terres agricoles (limiter l’apport de terre végétale), réhabilitation des sols urbains, services écosystémiques (stockage du carbone et de l’eau, lutte contre les îlots de chaleur, etc.), biodiversité (des sols notamment), etc.  

– La co-conception d’ateliers pédagogiques intergénérationnels et, si possible, de projets de sciences participatives

– La participation de chercheurs aux réunions avec aménageurs et/ou collectivités.

– La co-conception et diffusion d’outils numériques (blog, site internet, page Facebook, etc.) ou imprimés (revue, brochure, etc.) afin de contextualiser et rendre compte des avancées de l’expérimentation.

– (sur le moyen terme, horizon 2022) : la mise en place de résidences d’artistes, de chercheurs et d’agriculteurs. Partage de savoirs et de pratiques, expérimentations croisées. Jumelage entre les communautés locales et les pays du sud > lien avec les populations du 93 (diaspora du Sud).

L’Institut de recherche pour le développement (IRD) est un organisme français de recherche, original et unique dans le paysage européen de la recherche pour le développement.

Privilégiant l’interdisciplinarité, l’IRD centre ses recherches, depuis plus de 65 ans, sur les relations entre l’homme et son environnement en Afrique, Méditerranée, Amérique latine, Asie et dans l’Outre-Mer tropical français.

Ses activités de recherche, de formation et d’innovation ont pour objectif de contribuer au développement social, économique et culturel des pays du Sud.

L’IRD de Bondy est spécialisé dans les questions du sol.

Scientifiques associés au programme de recherche action : Thomas Lerch.

Coordination : Pauline Sy.

Ce projet est actuellement en recherche de financement. Pour nous aider : contactez-nous !

IMG_20180927_151723